Prime sur le carburant, pension de retraite, rentrée : ce qui change 1er septembre


01 septembre 2022

Quelques bonnes nouvelles pour le portefeuille.

L’inflation continue de grimper dans le pays, ce 1er septembre marque la mise en œuvre de plusieurs mesures pour tenter de limiter l’impact de la flambée des prix pour cette rentrée. On fait le point sur ce qui change ce jeudi.

Remise sur le carburant

C’était LA réforme emblématique du projet de loi sur le second volet des mesures pour le pouvoir d’achat dans le cadre du projet de loi de finances rectificatives. La remise à la pompe passe à partir de ce jeudi de 18 centimes à 30 centimes par litre. 

Une aide temporaire en septembre et en octobre avant de passer à 10 centimes en novembre et en décembre.

Par ailleurs, le groupe TotalEnergies a aussi annoncé une remise supplémentaire de 20 centimes supplémentaires dans ses stations-service. Un coup de pouce qui ira du 1er septembre au 1er novembre.

Prime exceptionnelle de rentrée

Parmi les mesures pour le pouvoir d’achat voté en juillet dernier dans le cadre du projet de loi de finances rectificatives, le gouvernement a aussi fait voter une nou-velle prime exceptionnelle pour cette rentrée pour les méanges les plus modestes.

Aucune démarche n’est à réaliser, cette prime sera versée automatiquement par votre CAF ou Pôle Emploi à partir du 15 septembre. Elle concerne 10,8 millions de foyers modestes bénéficiaires des minima sociaux comme le revenu de solidarité active (RSA), l'allocation aux adultes handicapés (AAH) ou l'allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa), aux allocataires des aides au logement (APL, ALF, ALS) mais également aux personnes percevant la prime d'activité.

Cette prime s’élèvera à 100 euros par foyer, auxquels il faudra ajouter 50 euros sup-plémentaires par enfant à charge.

Fin de l’anonymat des donneurs pour la procréation médicalement assistée

Comme prévu par la loi de bioéthique de cet été, l'anonymat des donneurs de gamètes sera levé à la majorité des enfants nés de PMA. 

Les personnes qui voudront faire don de spermatozoïdes ou d'ovocytes devront accep-ter désormais de fournir leur nom, prénom, date de naissance, âge et état familial au moment du don, situation familiale, caractéristiques physiques et motivations à avoir donné.

Toutes ces informations pourront être dévoilées aux enfants nés de ces dons à l'âge adulte s'ils en font la demande. Pour les donneurs avant le 1er septembre 2022, ils pourront également fournir rétroactivement ce genre d’informations s’ils le souhaitent.

Augmentation des pensions de retraites et de plusieurs allocations

Ce jeudi marque aussi la revalorisation de 4% des pensions de retraites, avec effet rétroactif au 1er juillet dernier. A ceci s’ajoute une revalorisation similaire des allocations familiales, du revenu de solidarité active (RSA), de l'allocation aux adultes handicapés (AAH) et de l'allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa) et de la prime d'activi-té. 

L'aide personnalisée au logement (APL) sera aussi revalorisée, mais cette fois de 3,5% pour compenser la hausse des loyers. 

Réforme de l’assurance emprunteur

Mise en place au 1er juin dernier, la loi Lemoine se généralise à partir de c jeudi 1er septembre à tous les prêts immobiliers en cours. Elle permet aux emprunteurs de rési-lier à tout moment son contrat d'assurance emprunteur pour se tourner vers un autre assureur aux conditions équivalentes. Jusqu'alors, cette résiliation n'était possible qu'à la date anniversaire. 

Abonnement Amazon Prime

Mauvaise nouvelle en revanche pour les abonnés à la plateforme de streaming Amazon Prime. Dès le 15 septembre, l’abonnement annuel passera de 49 à 69,90€. L’abonnement mensuel augmente lui d’un euro pour passer de 5,99 à 6,99€. 

D’ici là, les nouveaux clients peuvent encore bénéficier du tarif actuel. L’augmentation ne sera appliquée qu’au renouvellement de l’abonnement.

Demande de bourse dès le collège

Ce 1er septembre marque aussi l’ouverture des demandes de bourses aux familles des collégiens sous conditions de ressources. Une aide pour réduire les frais de cantine ou encore les dépenses relatives à l’achat des fournitures ou manuels scolaires, en plus de la prime exceptionnelle de la rentrée.

Elles permettront aux familles les plus en difficultés de toucher 105 à 459€. Les bourses étudiantes sont, elles aussi, augmentées et bénéficieront d’une revalorisation de 4 %. Elles sont versées en trois fois à la fin de chaque trimestre de l’année scolaire.

Par Thomas Bantchik