11 harceleurs en ligne de Mila condamnés


07 juillet 2021

« On a gagné et on gagnera encore » a déclaré l’adolescente nord-iséroise à la sortie de l’audience.

Ce sont finalement 11 personnes qui ont été condamnés à des peines allant de 4 à 6 mois de prison avec sursis. Certains d’entre eux écopent même d’une amende allant jusqu’à 2500 euros de dommages et intérêts. Ils ont 10 jours pour faire appel.

Le tribunal correctionnel de Paris n’a retenu que le harcèlement pour tous les prévenus qui étaient renvoyés pour harcèlement et menace de mort, au nom du principe « non bis in idem » (« nul ne peut être puni pénalement à raison des mêmes faits »). Un 12ème prévenu n’a finalement pas été inquiété pour un vice de procédure et le 13ème accusé – qui aurait écrit « il faut la faire sauter » – a lui été relaxé.

Mila vit sous protection policière depuis janvier 2020 après avoir publié une vidéo critiquant l'islam.

Par Thomas Bantchik