Canicule : vigilance orange en Isère


03 août 2022

27 départements sont concernés par cette nouvelle vague de chaleur, des Pyrénées à l’Alsace.

Il fallait s’y attendre, l’Isère est désormais en vigilance orange à la canicule. L’épisode court au moins jusqu’à ce mercredi 3 août à 16 heures. C’est ce mercredi qu’on attend le pic de chaleur de la semaine avec des maximales qui seront souvent supérieurs ou égales à 35 degrés avec même des pointes à 40 degrés très localement.

Malgré tout, cet épisode caniculaire devrait être plus court et moins intense que les précédentes vagues de cet été. Il faut tout de même garder les bons réflexes : éviter de sortir entre 13h et 20h pour les personnes vulnérables, ne pas pratiquer une activité physique trop intense, bien s’hydrater et continuer à manger.

La préfecture de l’Isère a activé le niveau 3 du plan canicule, qui prévoit notamment le recensement et la prise de contact par les maires avec les personnes âgées ou en situation de fragilité sur leur commune ou encore le renforcement des maraudes associatives.

La qualité de l’air se dégrade dans le Nord-Isère

Comme souvent lors des pics de chaleur, un épisode de pollution de l’air accompagne cette canicule. Le bassin lyonnais et du Nord-Isère est en vigilance jaune aux particules fines selon Atmo Auvergne-Rhône-Alpes.

La qualité de l’air pourrait même se dégrader encore plus dans les prochains jours. La préfecture recommande aux automobilistes de limiter leur vitesse, notamment sur les grands axes.

Par Thomas Bantchik