Le crash d’un hélicoptère de la Sécurité Civile fait un mort et quatre blessés à Villard-de-Lans


13 septembre 2021

Le parquet de Grenoble a ouvert une enquête

Un hélicoptère de la Sécurité Civile s’est abimé au sol hier, dimanche 12 septembre, lors d’une opération de secours. Avec à son bord cinq membres d’équipe, l’engin se rendait vert 16h30 sur le secteur de Villard-de-Lans pour venir en aide à un cycliste en difficulté. Selon un témoin, l’hélicoptère a pris feu après avoir heurté le sol.

Le mécanicien de l’hélicoptère a été déclaré décédé malgré les soins apportés par les secouristes. Les autres membres de l’équipage, le pilote, un médecin du SAMU et deux gendarmes du PGHM, ont été pris en charge par les équipes médicales et évacués vers le CHU de Grenoble. L’un d’entre eux présente des blessures graves, les autres étant plus légèrement blessés.

Les causes de l’accident sont encore à déterminer. Le parquet de Grenoble a ouvert une enquête et saisi la section de recherches des transports aériens basée à Roissy ainsi que le groupement de gendarmerie de l’Isère en co-saisine. Deux enquêteurs de la section de recherches sont arrivés sur les lieux hier soir. Ils seront rejoints par trois autres dès ce lundi 13 septembre.

Gérald Darmanin et Olivier Véran sur place ce lundi

Après ce drame, le Ministre de l’Intérieur et le Ministre de la Santé ont annoncé qu’ils rencontreront ce lundi 13 septembre les gendarmes du PGHM de l’Isère et agents de la sécurité civile lors d’une visite au Versoud.

Le Président de la République Emmanuel Macron a également adressé ses condoléances sur Twitter, décrivant le mécanicien tué dans le drame comme « l’un de héros » de la Sécurité Civile.

Par Thomas Bantchik